Search

Your search for 'dc_creator:( "Watt, W. Montgomery" ) OR dc_contributor:( "Watt, W. Montgomery" )' returned 78 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

As̲h̲ʿariyya

(866 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, école tlieologique formée par les disciples d’al-As̲h̲ʿarī (Abū l-Ḥasan) [ q.v.], parfois appelés aussi As̲h̲āʿira. (On a peu étudié l’histoire de cette école, et l’on doit considérer une partie des assertions formulées dans cet article comme provisoires.) Histoire. Pendant les deux dernières décades de sa vie, al-As̲h̲ʿarī attira un grand nombre de disciples et c’est ainsi que l’école fut fondée. La position doctrinale de la nouvelle école fut en butte à des attaques venant de plusieurs côtés. En plus des membres de la Muʿtazila,…

Bayʿat al-Riḍwān

(378 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, nom donné à un serment prêté au Prophète, par quelques-uns de ses partisans, pendant la période médinoise. Au cours de l’expédition d’al-Ḥudaybiya [ q.v.] en d̲h̲ū l-ḳaʿda 6/mars 628, Muḥammad reçut un rapport selon lequel les Mekkois avaient tué ʿUt̲h̲mān b. ʿAffān qui était allé à La Mekke pour négocier une trêve; comprenant qu’il perdrait la face si ce meurtre n’était pas vengé, il invita les membres de l’expédition à lui prêter un serment d’allégeance. Il existe ¶ différentes versions de la teneur de ce serment. Selon les uns, il s’agissait d’un engagement à ne pas …

Ruḳayya

(254 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, fille de Muḥammad et de son épouse Ḵh̲adīd̲j̲a. On affirme parfois qu’elle était l’aînée de ses quatre filles, mais ceci paraît peu probable. Elle-même et sa sœur Umm Kult̲h̲ūm furent fiancées et mariées à deux fils d’Abū Lahab [ q.v.], mais ce dernier ordonna à ses fils de répudier leurs épouses lorsque Muḥammad commença sa carrière de prophète. Ces répudiations ne peuvent pas avoir eu lieu, comme on le dit parfois, après la révélation de la sùra CXI, dans laquelle Abū Lahab est pris à partie, à moins que cette révélation ne soit i…

Ḳurayẓa

(827 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, Banū — (ethnique: Ḳuraẓī) l’une des trois principales tribus juives [voir Ḳaynukāʿ et Naḍīr] de Yat̲h̲rib (Médine) qui possédait des terres au Sud-est de l’oasis. Comme dans le cas d’autres groupes juifs, on ne sait si les Banū Ḳurayza descendaient de réfugiés hébreux ou d’Arabes convertis. Ils étaient fermement attachés à leur religion, mais ils avaient adopté maintes coutumes locales et contracté des alliances matrimoniales avec des Arabes. D’après une généalogie présentée par al-Samhūdī Ḳurayẓa, Hadl et …

ʿId̲j̲l

(371 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, ancienne tribu arabe, rangée parmi les Bakr b. Wāʾil [ q.v.]. Son ancêtre, ʿId̲j̲l b. Lud̲j̲aym, était proverbialement connu pour sa stupidité (Goldziher, Muh. St., I, 48 n.). La tribu tout entière avait une réputation d’avarice (aI-Masʿūdī, VI, 138 sq.;Yāḳūt, I, 183). A l’origine, elle habitait la Yamāma et la région des routes allant de Kūfa et de Baṣra à La Mekke. Parmi les localités de sédentaires lui appartenant, on comptait Arāka, Ḏj̲awk̲h̲āʾ et al-Ḵh̲aḍārim;ses points d’eau comprenaient Buḳayʿ, Tuḳayyid, al-Ruw…

al-ʿAḳaba

(235 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, route de montagne, ou lieu d’accès difficile sur une colline ou une pente escarpée. De nombreux lieux portent ce nom. Le plus connu est celui qui se trouve entre Minā et la Mekke. C’est là que, selon la tradition, Muḥammad tint des réunions secrètes avec des gens de Médine pendant les pèlerinages des années 621 et 622. En 621, à la «première ʿAḳaba», il y avait douze Médinois qui se lièrent à Muḥammad par un engagement connu sous le nom de «la promesse des femmes» ( bayʿat al-nisāʾ); à la «deuxième ʿAḳaba», soixante-treize hommes et deux femmes jurèrent de défendre Muḥammad par l…

Nawfal

(354 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, Banū, clan de la tribu mekkoise de Ḳurays̲h̲. Les généalogistes font de Nawfal un fils de ʿAbd Manāf et un frère de ʿAbd S̲h̲ams, Hās̲h̲im et al-Muṭṭalib. Nawfal lui-même se serait particulièrement soucié de développer le commerce avec le ʿIrāḳ et l’empire perse; on dit aussi qu’il s’était querellé avec ʿAbd al-Muṭṭalib b. Hās̲h̲im, le grand-père de Muḥammad. On a quelques renseignements sur les relations entre clans ḳurays̲h̲ites. A un moment donné, tous les descendants de ʿAbd Manāf formèrent, avec d’autres clans, un groupe connu sous le nom de Muṭayyabūn, «les Parfumés» [voir Laʿaḳa…

al-As̲h̲ʿarī. Abū l-Ḥasan

(975 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, ʿAlī b. Ismāʿīl, théologien et fondateur de l’école de théologie orthodoxe qui porte son nom. Il serait né en 260/ 873-4 à Baṣra, et il était le neuvième descendant du Compagnon Abū Mūsā al-As̲h̲ʿarī. On connaît peu de choses sur sa vie. Il fut un des meilleurs élèves d’al-Ḏj̲ubbāʾī. chef du muʿtazilisme à Baṣra, et il ¶ aurait pu lui succéder s’il n’avait pas quitté le Muʿtazilisme pour le parti des traditionnistes orthodoxes ( ahl al-sunna). Ce changement ou cette conversion se place en 300/912-3. A la fin de sa vie, il se rendit à Bag̲h̲dād et y mourut en 324/935-6. L’histoire de la convers…

Badr

(1,066 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, ou Badr Ḥunayn, petite ville au SudOuest de Médine, à une nuit de voyage de la côte, et à l’intersection d’une route venant de Médine et de celle qu’empruntaient les caravanes pour se rendre de la Mekke en Syrie. Elle est située dans une plaine entourée de collines escarpées et de dunes de sable et a 8 km. de long sur 4 km. de large; il s’y tenait un marché. C’est là qu’eut lieu le 17, le 19 ou le 21 ramaḍān 2/13, 15 ou 17 mars 624 la première grande bataille de la carrière de Muḥammad. Bien que l’on trouve une quantité de détails dans les sources anciennes, il e…

Saʿd b. Muʿād̲h̲

(416 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, chef du clan des ʿAbd al-As̲h̲hal à Médine la suite de son père. Au moment de la hid̲j̲ra, il semble avoir été l’homme fort de la tribu des Aws, dont son clan faisait partie. Il avait pris part au combat qui précéda la bataille de Buʿāt̲h̲ [ q.v.] et avait été blessé. Le chef des Aws à Buʿāt̲h̲, Ḥuḍayr b. Simāk, est censé appartenir à un autre clan, mais son fils Usayd b. Ḥuḍayr semble avoir été le second de Saʿd chez les ʿAbd al-As̲h̲hal. Saʿd et Usayd furent un temps opposés à l’Islam et cherchèrent à arrêter sa diffusion, mais Usayd le p…

Hās̲h̲im b. ʿAbd Manāf

(279 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, arrière grand-père du Prophète Muḥammad, Petit-fils de Ḳuṣayy qui avait donné à la tribu de Ḳurays̲h̲ la prédominance à la Mekke et avait réorganisé le pèlerinage, il occupa les postes ou fonctions de la rifāda et de la siḳāya qui consistaient à pourvoir les pèlerins en nourriture et en eau. Pour la première, il recueillit des notables de la Mekke des contributions en argent ou en nature. Une année où les vivres manquaient à la Mekke, il fit venir de Syrie des gâteaux cuits et du pain quʾil réduisit eu miettes ( has̲h̲ama) pour en faire une soupe ( t̲h̲arīd) pour les pèlerins, ce qui lui val…

Fazāra

(485 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, tribu de l’Arabie du Nord, considérée comme une partie des Ḏh̲ubyān qui faisaient eux-mêmes partie des G̲h̲aṭafān [ q.v.]. Ses principaux terrains de parcours se trouvaient dans le Wādī l-Rumma au Nad̲j̲d, et les noms de plusieurs localités associées à cette tribu ont été conservés (cf. Yāḳūt, index, s.v. Fazāra). Dans la Ḏj̲āhiliyya, la célèbre guerre de Dāḥis entre les ʿAbs et les Ḏh̲ubyān fut suscitée par un pari entre Ḳays b. Zuhayr, chef des ʿAbs, et Ḥud̲h̲ayfa b. Badr, chef des Fazāra, au sujet de leurs ch…

Dahr

(375 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, temps, spécialement le temps indéfiniment étendu (cf. Lane; al-Bayḍāwī, sur Ḳurʾān LXXVI, 1). Les Arabes pré-islamiques, comme le montrent de nombreux passages de leur poésie, considéraient le temps (aussi zamān, et al-ayyām «jours») comme la source de ce qui arrivait à l’homme, bon ou mauvais; ils lui donnaient donc un peu le sens de destin, mais sans lui rendre un culte (W. L. Schrameier, Über den Fatalĭşmus der vorislamischen Araber, Bonn 1881; ¶ Th. Nöldeke, dans Encyclopaedia of Religion and Ethics, I, 661 b; pour des parallèles possibles, cf. A. Christensen, Iran, 149 sq., 157:…

Banū Ḥanẓala

(428 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
b. Mālik, branche de la tribu de Tamīm [ q.v.], du groupe de Maʿadd, descendant de Zayd Manāt b. Tamīm. Les principales subdivisions étaient Dārim (d’où est issu le poète al-Farazdaḳ), Yarbūʿ (à laquelle appartenait Ḏj̲arīr) et Barād̲j̲im (cinq familles descendant de Mālik b. Ḥanẓala). Ils habitaient la Yamāna entre les collines de Ḏj̲urād et Marrūt, près du ḥimā de Ḍariyya [ q.v.]; ils possédaient des villages, notamment al-Ṣammān (où il y avait des puits, des citernes et un système d’irrigation) et al-Raḳmatān, mais ils étaient surtout nomades. Ils apparaissent, dans l’histoire, …

Āmina

(254 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, mère de Muḥammad. Son père était Wahb b. ʿAbd Manāf, du clan des Banū Zuhra de la tribu de Ḳurays̲h̲, et sa mère Barra bint ʿAbd al-ʿUzzā du clan des ʿAbd al-Dār. Elle aurait été la pupille de son oncle Wuhayb b. ʿAbd Manāf et ce dernier l’aurait fiancée à ʿAbd Allāh b. ʿAbd al-Muṭṭalib le jour même où il fiança sa propre fille Hāla à ʿAbd al-Muṭṭalīb (Ibn Saʿd, I/1, 58). Si ce renseignement est exact, il peut être un exemple de quelque coutume matrimoniale oubliée. Ānima paraît être restée da…

al-Ḳayn

(690 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
ou Banū l-Ḳayn, souvent également Bal-Ḳayn par contraction (cf. Bal-Ḥārit̲h̲, etc.), nom d’une ou plusieurs tribus arabes. La plus connue faisait partie du groupe tribal des Ḳuḍāʿa, et al-Ḳayn est interprété dans ce cas comme étant le surnom d’al-Nuʿmān b. Ḏj̲asr, de sorte que la tribu était connue sous le nom d’al-Ḳayn b. Ḏj̲asr. Le mot ḳayn [ q.v.] signifie «travailleur du fer», «forgeron» ou peut-être même «esclave», et il est employé comme terme de mépris dans les Naḳāʾiḍ Ḏj̲arīr wa-l-Farazdaḳ, mais rien n’indique que les Bal-Ḳayn b. Ḏj̲asr aient eu une quelconque activ…

Kināna b. K̲h̲uzayma

(563 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, tribu arabe apparentée aux Asad (b. Ḵh̲uzavma [ q.v.]); son territoire s’étendait autour de La Mekke depuis la Tihâma au Sud-ouest où elle était voisine des Hudhayl jusqu’au Nord-est où elle l’était des Asad. Elle comptait six fractions principales (mais il est parfois question de quelques autres): al-Naḍr, ou Ḳays, ancêtre des ¶ Ḳurays̲h̲ considérés cependant comme une tribu séparée, Mālik, Milkān ou Malkān, ʿĀmir, ʿAmr, ʿAbd Manāt. Cette dernière comprenait elle-même des sous-groupes: Bakr b. ʿAbd Manāt qui formait un groupe important avec, co…

Abū Ḏj̲ahl

(449 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, proprement Abū l-Ḥakam ʿAmr b His̲h̲ām b. al-Mug̲h̲īra, des Banū Mak̲h̲zūm de Ḳurays̲h̲, appelé aussi Ibn al-Ḥanẓaliyya d’après sa mère, Asmāʾ bint Muk̲h̲arriba. Il naquit vers 570 ou peu après; en effet Muḥammad et lui, encore jeunes, assistaient ensemble à une fête donnée dans la maison de ʿAbd Allāh b. Ḏj̲udʿān; sa mère devint musulmane et vécut jusqu’après 13/635. Quelques années avant l’hégire, Abū Ḏj̲ahl semble avoir succédé à al-Walīd b. al-Mug̲h̲īra comme chef des Mak̲h̲zūm et aussi du group…

ʿAbd Allāh b. ʿAbd al-Muṭṭalib

(251 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, des Banū Hās̲h̲im de Ḳurays̲h̲, père du prophète Muḥammad, Les sources les plus anciennes et les plus dignes de foi donnent peu d’informations à son sujet. Sa mère était Fāṭima bint ʿAmr des B. Mak̲h̲zūm. Al-Kalbī place sa naissance dans la 24e année du règne d’Anūs̲h̲irwān (554), mais on dit généralement qu’il avait vingt-cinq ans lorsqu’il mourut (570?). Selon un récit bien connu, pittoresque mais probablement sans grand fondement réel, ʿAbd al-Muṭṭalib fit le vœu que s’il avait dix fils atteignant leur majorité, il en sacrifierait …

Abū Lahab

(380 words)

Author(s): Watt, W. Montgomery
, fils de ʿAbd al-Muṭṭalib et de Lubnā bint Hād̲j̲ir (de Ḵh̲uzāʿa), et demi-frère du père de Muḥammad. Son nom était ʿAbd al-ʿUzzā et sa kunya Abū ʿUtba; Abū Lahab (littéralement «père de la flamme») était un surnom que lui avait donné son père en raison de sa beauté. A un moment donné, sans doute avant que la prédication de Muḥammad n’eût rencontré d’opposition, il était en bons termes avec son neveu, car ses fils ʿUtba et ʿUtayba étaient mariés (ou peut-être seulement fiancés) respectivement avec Ruḳayya et Umm Kult̲h…
▲   Back to top   ▲