Search

Your search for 'dc_creator:( "Stern, S.M." ) OR dc_contributor:( "Stern, S.M." )' returned 27 results. Modify search

Did you mean: dc_creator:( "stern, S.M." ) OR dc_contributor:( "stern, S.M." )

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Abū ʿĪsā Muḥammad b. Hārūn al-Warrāḳ

(476 words)

Author(s): Stern, S.M.
, d’abord muʿtazilite, devint un hérétique extrémiste de l’Islam; son disciple et ami Ibn al-Rāwandi [ q.v.] subit la même évolution. Masʿūdī (VII, 236) donne l’année 247/861 comme date de la mort d’Abū ʿĪsä; mais s’il est exact qu’Ibn al-Rāwandī mourut vers la fin du IIIe/IXe siècle (voir Kraus, 379), cette date semble être trop reculée. La question pourrait être tranchée si l’on pouvait être assuré que le paragraphe de S̲h̲ahrastānī, 192, où apparaît la date de 271, fait encore partie de la citation d’Abū ʿĪsā. Abū ʿĪsā fut suspecté de sympathies manichéennes. La justification …

ʿAbdān

(237 words)

Author(s): Stern, S.M.
, selon le récit d’Ibn Rizām (voir Fihrist, 187) et celui d’Ak̲h̲ū Muḥsin (cité dans le chapitre sur les Ḳarmaṭes de l’ouvrage de Nuwayrī et sous une forme abrégée dans Maḳrīzī, Ittiʿâẓ al-ḥunafāʾ, éd. Bunz, 103 sq.) qui se réfère, sans doute, à Ibn Rizām, était beau-frère et lieutenant de Ḥamdān Ḳarmaṭ [ q.v.], chef des Ḳarmaṭes du Sud du ʿIrāḳ. Lorsque les quartiers généraux ismāʿīliens à Salamiya changèrent de politique, ʿAbdān cessa de les reconnaître, mais, à l’instigation de Zikrawayh, chef des loyalistes, il fut tué en 286/899. Les récits d…

Alad̲j̲a Ḥiṣār

(280 words)

Author(s): Stern, S.M.
, «la forteresse bigarrée», nom turc de la ville de Krushevats, sur la rive Sud de la Morava occidentale. La ville était la capitale de la Serbie sous Lazar (qui y réunit son armée pour marcher contre les Turcs, et perdit son empire, à Kosovo, en 1389), et sous son fils Stephan. Elle fut occupée par les Turcs en 1428, après l’accession de George Brankovits qui fit de Semendria sa capitale. La ville joua un rôle dans les guerres serbes et Muḥammad II y installa une fonderie de canons. Alad̲j̲a Ḥiṣār était la capitale d’un sand̲j̲aḳ dans l’ eyālet de Rūm-eli [ q.v.]. Les Autrichiens occupèrent la …

ʿAḳrabī

(234 words)

Author(s): Schleifer, J. | Stern, S.M.
(pluriel: ʿAḳārib), tribu sudarabique, au voisinage d’Aden. Son territoire, s’étendant dans la bande côtière entre Biʾr Aḥmad et Raʾs ʿImrān, est très exigu (quelques km. carrés seulement). Il est traversé par le cours inférieur de la rivière de Laḥid̲j̲, qui en cet endroit est presque toujours à sec; les pluies étant à peu près inexistantes, le sol est dénudé et ne produit pas grand’chose. La ville principale est Biʾr Aḥmad, qui renferme quelques centaines d’habitants et le palais du sultan. Les ʿAḳārib, selon le rasūlide al-As̲h̲raf, Ṭurfat al-aṣḥāb (Zetterstéen), 56, 57, faisai…

Abū Yaʿḳūb Isḥāḳ b. Aḥmad al-Sidj̲zī

(416 words)

Author(s): Stern, S.M.
, dāʿī ismāʿīlien et l’un des plus importants auteurs de la secte. Selon Ras̲h̲īd al-Dīn ( Ḏj̲āmiʿ- al-tawārik̲h̲, ms. Brit. Mus., Add. 7628, fol. 277 r.), «après cet événement» — à savoir l’exécution de Nasafī à Buk̲h̲ārā, 331/942 — «lsḥāḳ-i Sid̲j̲zī, surnommé Ḵh̲ays̲h̲afūd̲j̲, tomba aux mains de l’ amīr Ḵh̲alaf b. Isḥāḳ ( sic dans le ms.; lire Aḥmad) Sid̲j̲zī». (Ḵh̲alaf b. Aḥmad, de la «seconde» dynastie ṣaffāride, régna vers 349-99). Il faut probablement en inférer qu’Abū Yaʿḳūb fut tué par l’ amīr Ḵh̲alaf. (Selon W. Ivanow, Studies in early Persian Ismailism, 119, note 1, son livre al-I…

ʿAbd Allāh b. Maymūn

(843 words)

Author(s): Stern, S.M.
, client de la famille d’al-Ḥārit̲h̲ b. ʿAbd Allāh b. Abī Rabīʿa al- Mak̲h̲zūmī (gouverneur de Baṣra pour le compte d’Ibn Zubayr, cf. Ṭabarī, index), connu dans la littérature des S̲h̲īʿites Duodécimains comme transmetteur de traditions de Ḏj̲aʿfar al-Ṣādiḳ (Kulīnī, Ibn Bābūya, Ṭūsī, passim, cf. Ivanow, Alleged Founder, 11-60; voir aussi les livres s̲h̲īʿites de rid̲j̲āl, Kas̲h̲s̲h̲ī, Maʿrifat ak̲h̲bār al-rid̲j̲āl, 160; Nad̲j̲ās̲h̲ī, al-Rid̲j̲āl, 148; Ṭūsī, Fihrist, 197; il apparaît aussi dans les livres de rid̲j̲āl sunnites: Ḏh̲ahabī, Mīzān al-iʿtidāl, II, 81, qui cite d…

Abū ʿAbd Allāh al-S̲h̲īʿī

(657 words)

Author(s): Stern, S.M.
, al-Ḥusayn b. Aḥmad b. Muḥ. b. Zakariyyāʾ, parfois aussi appelé al-Muḥtasib (il est en effet censé avoir été muḥtasib, contrôleur des marchés, en ʿIrāḳ), fondateur de l’empire fatimide en Afrique du Nord. Natif de Ṣanʿāʾ, il se joignit au mouvement ismāʿīlien en ʿIrāḳ et fut envoyé au Yémen, où il fit son apprentissage avec Manṣūr al-Yaman (Ibn Ḥaws̲h̲ab), chef de la mission ismāʿīlienne dans cette région. Lors ¶ du pèlerinage de 279/892, il rencontra à la Mekke quelques pèlerins Kutāma et les accompagna dans leur pays, qu’il atteignit le 14 rabīʿ Ier 280/3 juin 893. Il s’installa d’a…
▲   Back to top   ▲