Search

Your search for 'dc_creator:( "Irvine, A. K." ) OR dc_contributor:( "Irvine, A. K." )' returned 11 results. Modify search

Sort Results by Relevance | Newest titles first | Oldest titles first

Ḥarīb

(963 words)

Author(s): Irvine, A.K.
, district de l’Arabie du Sud sur le wādī du même nom, à proximité immédiate et à l’Ouest du Bayḥān [ q.v.]; le wādī Ḥarīb prend naissance, sous le nom de wādī ʿAyn, dans les Bilād al-Ḏj̲ūraybāt sur les hauteurs du Murād [ q.v.] et se dirige vers le Nord-est sur une longueur de 50 kilomètres environ au milieu de hauteurs accidentées et arides, pour se perdre dans le désert de Ramlat Sabatayn. Vers le milieu de sa course, il est rejoint du côté de l’Est par le wādī Mablaḳa et s’élargit en une vaste plaine ensablée; à 15 kilomètres plus au…

Ḥarāz

(1,106 words)

Author(s): Irvine, A.K.
, massif montagneux et district du Yémen, situé entre le wādī Surdud et le wādī Sihām avec, à l’Ouest, les districts de tihāma de Liʿsān et des Banū Saʿd et, à l’Est, la Ḥaymat al-Ḵh̲ārid̲j̲iyya [ q.v.]; apparemment formé de roches du groupe de trapp (basalte) et de granit, il a la forme d’une étoile irrégulière avec le d̲j̲abal S̲h̲ibām ¶ ou Ḥarāz (2930 m.) pour centre; la branche septentrionale est formée par le d̲j̲abal Banī ʿAyt̲h̲arī (2450 m.), le d̲j̲abal Ḥaṣabān (2600 m.), le d̲j̲abal Banī Luʿf (2300 m.) et le d̲j̲abal Mag̲h̲āriba ; à l’Ouest, s’é…

ʿIrḳa

(242 words)

Author(s): Irvine, A. K.
(ʿArḳa), commune et district situés sur la côte méridionale d’Arabie, au Ḥaḍramawt [ q.v.], à peu près à mi-chemin entre Aḥwar et Ḥawra [ q.v.]. La population, d’environ 500 habitants, vit principalement de la pêche. Avant la création de la république populaire du Sud-Yémen, ʿIrḳa constituait un cheikhat indépendant, à l’intérieur des territoires des sultanats wāḥidis, et était placée sous la protection des autorités d’Aden en vertu d’un accord conclu en 1888. D’après Landberg, la ville était la résidence du s̲h̲ayk̲h̲ des Bā Dās, fraction des Ḏh̲iʾāb [ q.v.], qui représentaient la…

al-K̲h̲ārid

(376 words)

Author(s): Irvine, A.K.
, Wādī —, ou G̲h̲ayl al-Ḵh̲ārid. l’un des principaux cours d’eau du Yémen. Il ¶ prend sa source à une vingtaine de km. au Nord de Ṣanʿāʾ, près de Ḥadakān dans le Bilād Arḥab, se dirige vers l’intérieur (Nord-Nord-est) et reçoit les eaux des escarpements orientaux des hautes terres; arrivé dans l’oasis d’al-Ḏj̲awf, il est rejoint par le wādī Mad̲h̲āb et bifurque vers le Sud-est; après avoir quitté l’oasis, il s’unit au Wādī l-ʿAṭf et se perd dans les sables de Ramlat Sabʾatayn. La croyance populaire le fait réapparaître au Ḥaḍramawt. A l’Est de S̲h̲irāʿ…

Ḥabas̲h̲at

(1,701 words)

Author(s): Irvine, A. K.
, terme apparemment en relation avec l’Abyssinie aksumite que l’on trouve dans plusieurs inscriptions sabéennes. Bien que l’on n’en ait pas de preuve explicite, on a généralement supposé qu’il s’appliquait non seulement au territoire et au peuple de l’empire aksumite, mais aussi à une tribu sud-arabique apparentée et en rapports étroits avec lui. Pour E. Glaser, le terme, dans son usage le plus large et le plus ancien, n’avait d’autre signification que «collecteurs d’encens» (de l’arabe ḥabas̲h̲a «recueillir») et était applicable à tous les peuples des régions productri…

Had̲j̲arayn

(330 words)

Author(s): Schleifer, J. | Irvine, A. K.
, ville du Ḥaḍramawt sur le Ḏj̲abal du même nom, à environ huit kilomètres au Sud de Mas̲h̲had ʿAlī [ q.v.] sur le Wādī Dūʿan. Située au milieu de palmeraies, elle est adossée aux pentes du Ḏj̲abal. Les terres environnantes sont très fertiles et produisent le d̲h̲ ura. L’irrigation provenant du sayl et de puits très profonds est assurée au moyen de canaux. La ville tire son importance de sa situation sur la route Mukallā-S̲h̲ibām. Ses maisons sont grandes et construites en brique, mais les rues sont étroites et escarpées. Elle appartient aux Ḳuʿaytis de S̲h̲ibām [ q.v.] qui y sont représent…

Ḥabbān

(427 words)

Author(s): Schleifer, J. | Irvine, A. K.
, ville du sultanat wāḥidī de l’ancien protectorat d’Aden, située dans le wādī du même nom. Elle est très ancienne, et il se peut qu’elle soit mentionnée dès 400 av. J.-C. dans l’inscription RES 3945. De nombreux graffiti anciens ont été relevés dans les environs, et il est possible qu’une canalisation d’eau souterraine conduisant à un réservoir dans la ville date de l’époque préislamique. On ne connaît pas le nombre de ses habitants, mais il était évalué à 4000 au milieu du XIXe siècle. La cité est dominée par la forteresse entourée de murs de Maṣnaʿat Ḥāḳir qui se dresse su…

Ḥaḍūr

(516 words)

Author(s): Schleifer, J. | Irvine, A. K.
(Ḥaḍūr Nabī S̲h̲uʿayb), massif montagneux du Yémen sur la crête orientale du Sarāt Alhān, à environ 19 km. à l’Ouest de Ṣanʿāʾ [ q.v.], entre les wādīs Sihām et Surdūd. Il est séparé de la chaîne du Ḥarāz à l’Ouest par la Ḥaymat alḴh̲ārid̲j̲yya [ q.v.], connue du temps d’al-Hamdānī sous le nom de Balad al-Ak̲h̲rūd̲j̲ et habitée par les Sulayḥ, branche des Hamdān. Le massif est ainsi nommé en souvenir de Ḥaḍūr b. ʿAdī b. Mālik, ancêtre du prophète S̲h̲uʿayb b. Mahdam qui est cité dans le Ḳurʾān (sourate VII, 83 sq. et XI, 85 sq.); S̲h̲u’ayb…

al-Ḥāḍina

(237 words)

Author(s): Schleifer, J. | Irvine, A. K.
, petite région indépendante de l’Arabie du Sud, aujourd’hui dans le sultanat du Haut-ʿAwlaḳī. C’est une des régions les plus fertiles de l’Arabie du Sud, irriguée par des canaux venant du Wādī ʿAbadān. Les produits du sol, qui est d’origine volcanique, comprennent l’indigo, exporté à al-Ḥawṭa, le d̲h̲ura et le millet. Al-Ḥāḍina est habitée par la tribu des Ahl Ḵh̲alīfa qui prétend descendre des Hilāl [ q.v.]: quand ces derniers émigrèrent de l’Arabie du Sud, elle resta sur place, d’où son nom de Ḵh̲alīfa. Dans le passé, elle ne reconnaissait, en temps normal,…

Ḳaḥṭān

(1,545 words)

Author(s): Fischer, A. | | Irvine, A.K.
, ancêtre de tous les peuples de l’Arabie du Sud [voir Yaman], selon l’opinion générale des généalogistes, historiens et géographes musulmans, ainsi que dans la tradition populaire; aussi est-il parfois qualifié de «père de tout le Yémen», et les Yéménites eux-mêmes sont appelés Banū Ḳaḥṭān, ḳabāʾil Ḳaḥṭān ou simplement «Ḳaḥṭān». Il forme ainsi le pendant de ʿAdnān [ q.v.], ¶ ancêtre commun des Arabes du Nord, bien que certaines autorités préfèrent le placer en face de l’un ou de l’autre des descendants de ʿAdnān, par exemple de son fils Maʿadd (al-Dīna…

K̲h̲awlān

(1,194 words)

Author(s): Grohmann, A. | Irvine, A.K.
, nom d’une tribu de l’Arabie du Sud, remontant à une haute antiquité et actuellement divisée en deux branches. La fraction la plus importante, qu’al-Hamdānī appelle Ḵh̲awlān al-ʿāliya, porte aujourd’hui le nom de Ḵh̲awlān al-ṭiyāl; elle est fixée au Sud-est de Ṣanʿāʾ, sur le cours supérieur du Wādī Ḏh̲ana, et son territoire est voisin de celui des Murād au Sud-est et des Nihm, dans les montagnes proprement dites, au Nord-ouest. La ¶ tribu dépend actuellement des Bakīl; son territoire, décrit par Carston Niebuhr en 1763 et visité par Eduard Glaser en 1885-6, est tr…